EPSAN 2016


Fin 2016, l’EPSAN ouvrira un hôpital à Cronenbourg. D’une capacité de 140 lits, EPSAN Strasbourg sera un équipement de santé public, rattaché à l’EPSAN dont le siège reste à Brumath. Les lits d’hospitalisation du site de Cronenbourg correspondent au déménagement de 6 unités actuellement installées à Brumath, site d’implantation historique de l’établissement.

L’implantation de l’EPSAN à Cronenbourg répond au besoin de lits d’hospitalisation en psychiatrie dans l'Eurométropole de Strasbourg et permet à l’établissement de rapprocher l’offre de soins des lieux d’habitation de la population prise en charge. Il accueillera les patients du nord de l'Eurométropole : Bischheim, Eckbolsheim, Eckwersheim, Hoenheim, Lampertheim, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Niederhausbergen, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Reichstett, Schiltigheim, Souffelweyersheim, Vendenheim, La Wantzenau, Wolfisheim ainsi que les quartiers gare Nord - les Halles, centre-ville, La Robertsau et l’Orangerie, Cronenbourg, Hautepierre, Poteries, Hohberg, Koenigshoffen, Montagne Verte, Elsau et Gare de Strasbourg.

Cette proximité permettra une hospitalisation qui ne soit plus synonyme de rupture : les temps d'hospitalisation s'inscriront plus aisément dans le parcours de soins du patient, maintenant ainsi un lien avec son environnement et la vie de la cité. De plus, cette nouvelle construction s'insère dans le projet de rénovation urbaine du quartier de Cronenbourg pour créer un espace urbain harmonieux et valoriser le secteur Einstein. C'est au cœur de ce dernier que sera implanté l'équipement public hospitalier pour le quartier et la ville, contribuant ainsi au dynamisme de ce quartier déjà en voie de renouveau.

Le site de Cronenbourg sera doté de 6 unités d’hospitalisation à temps complet : 

  •  4 unités de psychiatrie générale
    Chaque unité sera dotée d’une équipe médicale, psychiatrique et somatique ainsi que d’une équipe soignante de plus de 30 personnes (en moyenne 6 soignants présents en journée et 2 la nuit).
  • 1 unité de 20 lits de resocialisation – réhabilitation qui accueillera les patients nécessitant des soins de restauration de leur habileté psychosociale et de resocialisation permettant de les accompagner graduellement vers une sortie d’hospitalisation et une authentique réinsertion
  • 1 unité de 20 lits de géronto-psychiatrie qui accueillera les personnes âgées de plus de 75 ans (ou plus de 65 ans avec des pathologies invalidantes). Ces patients présentant des troubles psychiatriques seront accueillis dans des conditions permettant de respecter les rythmes propres aux sujets âgés et pourront bénéficier de soins plus spécifiques avec des équipes dédiées et formées aux spécificités des prises en charge des personnes âgées.

L'ouverture de ce nouvel hôpital est prévue au cours de l'année 2016